Rencontre philanthropique de Québec (16 mars 2017)

  16 mars 2017

La Rencontre philanthropique de Québec est une présentation de la Fondation La Capitale groupe financier, fière partenaire de l'APGP.

Fond-La Capitale_rgb

La philanthropie autrement : audace, créativité et résilience.

16 mars 2017, Université Laval – Pavillon Alphonse Desjardins, Salle Le Cercle (4514)

 Inscrivez-vous dès maintenant (en ligne).

Heure

 Activité

Intervenants

8h00

Panel du matin : Mettre en valeur l’audace et la résilience

Dans notre société, l’échec est facilement considéré comme un tabou. Or, au fur et à mesure où nous encourageons l’entrepreneurship et l’intrapreneurship, nous n’avons d’autre choix que de mettre en valeur l’audace.  Sans risque, nous n’y arriverons pas.  Trois invités nous parlent d’un événement qui aurait pu être perçu comme un échec au départ, mais qui s’est avéré autrement, soit par l’apprentissage, le chemin de traverse emprunté, la persévérance qui a payé, etc.

Samuel Fleurent Beauchemin, Fondateur et Président à la Fondation le Pont vers l’Autonomie

Pascal Lépine, président, Atypic

Hugo St-Laurent, Propriétaire, SiliCycle inc.

Vincent Thériault, Co-fondateur, développement des affaires chez Boutique Surmesur

 

Animé par Fabrice Vil, co-fondateur et directeur général, Pour 3 points

9h00 Étude de cas portant sur l’audace, la créativité et la résilience en milieu philanthropique (groupe de 6-8 participants)  
9h30 Pause réseautage  
9h45

Atelier 1 : Réalité virtuelle et philanthropie

Quelles sont les possibilités pour nos organismes? Comment utiliser cette technologie et proposer une expérience unique à nos donateurs?

 Francis Lessard, président-directeur général, Graph Synergie 

10h45

Atelier 2 : Les milléniaux, philanthropes 2.0

La génération des milléniaux (1982-2000), dépasse maintenant en nombre celle des baby-boomers aux Etats-Unis. Une tendance qui arrivera dans quelques années au Canada. Qui sont les Y et les Z? Quels sont leurs rêves, leur réalité, leurs attentes, leurs contributions en tant que philanthropes?

Préparons-nous à accueillir ces nouveaux philanthropes.

Catherine Privé, présidente et chef de la direction, Alia conseils

11h45 Pause et Lunch  
12h00

Midi-conférence : Gestion de crise et philanthropie

Alors que les nouveaux moyens de communication évoluent rapidement, la réponse aux situations de crise semble se complexifier au-delà de ce qu’il est possible d’anticiper. Pourtant, aucune organisation – y compris les organisations philanthropiques – n’est à l’abri d’une situation de crise.

Julie-Anne Vien, Associée, Québec, National

13h15 Clôture de la Rencontre philanthropique  
 13h30

Activité exclusive aux membres APGP : Poursuivez la discussion avec Julie-Anne Vien, Associée, Québec chez National

Places limitées à 15 participants.

Inscription : apgp@apgp.com (vous devez être inscrit à l’événement pour participer à cette activité).

 

Pour vous inscrire en ligne (rapide et sécuritaire).

par courriel à apgp@apgp.com ou par téléphone au 514 529-6865

Date limite de réservation, lundi 13 mars avant 17 h*

Université Laval – Pavillon Alphonse Desjardins, Salle Le Cercle (4514)

Pour vous rendre à l’Université Laval.

   

Membre

Non-Membre

 

Journée complète – Bloc A, B et C :

105 $

   145 $

 

Table corporative (8) – Journée complète :

680 $

   980 $

À la carte :

Bloc A – petit déjeuner-conférence :

  40 $

     50 $

 

Table corporative (8) – Bloc A :

260 $

   330 $

 

Bloc B – 2 Ateliers  :

  35 $  

     50 $

 

Bloc C – Midi-conférence :

  50 $

    75 $

 

Table corporative (8) – Bloc C :

320 $

  510 $

Pour vous inscrire en ligne :  cliquez ici

par courriel : apgp@apgp.com ou par téléphone : 514 529-6865

Date limite de réservation, lundi 13 mars 2017 avant 16 h*

Prenez note que votre participation à la Rencontre philanthropique devra être payée à l’avance par chèque, carte de crédit ou en argent comptant. 

*Politique d’annulation

Aucune réservation, aucune annulation et aucun remboursement ne sera effectué trois (3) jours ouvrables avant l’activité. Les substitutions de participants sont acceptées sans frais jusqu’à la tenue de l’activité ou sur place.

Seuls les avis d’annulation envoyés avant le 11 mars 2017 – 16 h par courriel à apgp@apgp.com seront acceptés et des frais de 20 $ seront exigés. 

Panel du matin : Mettre en valeur l’audace et la résilience

Animé par Fabrice Vil, co-fondateur et directeur général, Pour 3 Points

2015-01-15 Photo Hugo LinkedIn

Hugo St-Laurent, cofondateur SiliCycle Inc.

Débutant la grande aventure SiliCycle à 23 ans, Hugo St-Laurent travaille d’abord sur les procédés de fabrication, puis la vente. Depuis 1998, il gère l’ensemble des activités de la compagnie et supervise tous les vice-présidents et directeurs. Très actif en vente et au marketing, il est aussi très impliqué dans les stratégies financières et les ressources humaines. Il assume aussi la gestion des projets stratégiques (acquisitions, implantations). À l’automne 2015, il a terminé une certification universitaire en gouvernance de sociétés du Collège des administrateurs de sociétés (CAS) de l’Université Laval.

Photo Vincent_Thériault_2016

 Vincent Thériault, cofondateur Surmesur

Originaire de Saint-Romuald, Vincent Thériault est cofondateur de Surmesur. Son frère François et lui ont imaginé un concept de boutique original qui permet aux hommes de vivre une expérience d’achat de vêtements distinctifs, fabriqués selon leurs goûts, taillés sur mesure et offerts au prix du prêt-à-porter.

Vincent est un passionné d’entrepreneuriat pour qui la motivation première est de faire les choses différemment. Le concept de Surmesur a démontré qu’il n’a pas peur de sortir des sentiers battus pour se démarquer.

Vincent est impliqué avec la Chambre de commerce et de l’industrie de Québec au sein du comité de l’Usine Mode et il accompagne les étudiants de l’Université Laval ainsi que des Cégeps Ste-Foy et Limoilou en tant que mentor dans leurs projets d’entrepreneuriat.

  Pascal Lépine, président Atypic

Pascal Lépine a étudié la littérature française et pensé devenir poète, avant de lancer son entreprise à 22 ans à peine et de fonder la Chambre de commerce internationale gaie et lesbienne (IGLCC) quelques années plus tard. Son parcours pour le moins atypique l’a amené à rencontrer le président du Brésil, à conseiller la haute direction d’entreprises comme IBM, ING, Accor, KPMG et BT, et à se faire confier la présidence d’une campagne de financement de 2 millions par Andrée Ménard, sœur missionnaire de l’Immaculée-Conception, à seulement 27 ans. En parallèle, il a complété un MBA exécutif conjoint McGill – HEC sous la direction d’Henry Mintzberg.

Lorsqu’il enlève son chapeau d’entrepreneur (et celui de maître-plongeur), il n’est pas rare de le trouver à jouer au bridge avec des dames du troisième âge, une heure après avoir pratiqué la boxe avec des jeunes en difficulté.

Samuel Fleurent Beauchemin, Fondateur et Président à la Fondation le Pont vers l’Autonomie

Samuel Fleurent Beauchemin, 26 ans, a créé la Fondation le pont vers l’autonomie en 2013, inspiré par son frère Guillaume atteint de la dystrophie musculaire de Duchenne. L’objectif était alors d’amasser 50 000 $ afin de lui procurer un bras robotisé d’assistance afin d’augmenter considérablement son autonomie au quotidien. Malgré le décès de Guillaume en 2014, deux semaines après l’acquisition du bras robotisé, Samuel a persévéré afin d’aider d’autres personnes vivant avec des limitations physiques sévères.

Impliqué à titre bénévole pour la Fondation pendant trois ans, Samuel a su sensibiliser et mobiliser des dizaines de milliers de gens à cette cause. Grâce à ses talents de rassembleur et à son travail acharné, la Fondation a amassé plus de 500 000 $ lors des dizaines d’activités de collecte de fonds. Dix bras robotisés ont ainsi été fournis pendant cette période.

En 2016, Samuel a complété un certificat en gestion philanthropique à l’Université de Montréal. En janvier, son conseil d’administration l’a nommé directeur général afin qu’il puisse se consacrer à la cause à temps plein. La Fondation lancera cette année une campagne annuelle des plus ambitieuses : 500 000 $. D’ici 2020, elle souhaite fournir, chaque année, un bras d’assistance robotisé à 20 personnes vivant avec des limitations physiques sévères.

 

Atelier 1 – Réalité virtuelle et philanthropie

Photo à venir

Francis Lessard, président-directeur général, Graph Synergie 

Biographie à venir

Atelier 2 – Les milléniaux, philanthropes 2.0

catherine_prive_1440x1080

Catherine Privé M.A.P., CRHA (Alia Conseil)

Présidente et chef de la direction de Alia Conseil et associée depuis plus de 20 ans, Catherine Privé est psychosociologue, spécialisée dans l’analyse et le développement des organisations. À ce titre, elle assure le rayonnement et la visibilité de l’entreprise et y contribue via la présentation de conférences, la rédaction d’articles, la réalisation de mandats stratégiques, la participation à différents conseils d’administration et activités des ordres professionnels et la réalisation d’entrevues. Fière d’être à la tête de Alia Conseil, qui est aujourd’hui une référence au Québec en développement organisationnel, Catherine Privé travaille continuellement à faire évoluer la firme vers des services novateurs en étant à l’affût des tendances et des meilleures pratiques dans ce milieu de plus en plus compétitif.

Midi conférence – Gestion de crise et philanthropie

 JA. Vien - print

 Julie-Anne Vien, Associée, Québec chez National

Au cours de ses années de pratique, Julie-Anne Vien a conseillé de nombreuses organisations issues des secteurs du transport, de l’immobilier, du génie-conseil, de la culture, de l’éducation ou encore de la santé. Gestionnaire de crise aguerrie et coordonnatrice du volet de la formation pour le bureau de Québec, elle vous prépare enfin à faire face à l’imprévisible, à « naviguer dans la tempête » et à préserver votre actif le plus précieux : votre réputation.

Récipiendaire du Prix de la Jeune personnalité d’affaires 2007 dans la catégorie Relations publiques, communication, marketing décerné par la Jeune chambre de commerce de Québec, Julie-Anne a aussi été invitée par le  Département d’État américain à prendre part, en 2009, à  l’International Leadership Visitor Program, un vaste programme de visites et de rencontres sous le thème U.S. Foreign Policy and U.S.- Canada Relations qui l’ont emmené à sillonner le pays, de Washington au Nebraska, en passant par l’Oregon, l’Arizona et l’Alabama.

Engagée au sein de sa communauté, Julie-Anne siège sur plusieurs conseils d’administration dont la Fondation du Musée national des beaux-arts du Québec et la Fondation Les Amis de Samuel qui vient en aide aux élèves défavorisés de la région de Québec. Elle fait aussi partie des membres fondateurs des Jeunes philanthropes de Québec qui a pour mission de promouvoir et développer une culture philanthropique auprès des jeunes gens d’affaires de la région de Québec.

Julie-Anne est titulaire d’un baccalauréat en communication-relations publiques de l’Université du Québec à Montréal et d’une maîtrise en relations internationales complétée à l’Institut québécois des hautes études internationales de l’Université Laval ainsi qu’à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence.