Rencontre philanthropique de Montréal (24 octobre 2016)

  24 octobre 2016

La philanthropie autrement : audace, créativité et résilience.

24 octobre 2016, de 8h à 13h15, au Club St-James

Pour vous inscrire :  apgp@apgp.com

Heure

 Activité

Intervenants

8h00

Panel du matin : Mettre en valeur l’audace et la résilience

Dans notre société, l’échec est facilement considéré comme un tabou. Or, au fur et à mesure où nous encourageons l’entrepreneurship et l’intrapreneurship, nous n’avons d’autre choix que de mettre en valeur l’audace.  Sans risque, nous n’y arriverons pas.  Cinq invités nous parlent d’un événement qui aurait pu être perçu comme un échec au départ, mais qui s’est avéré autrement, soit par l’apprentissage, le chemin de traverse emprunté, la persévérance qui a payé, etc.

Esther Bégin (journaliste)

Pascal Lépine (Atypic)

Vincent Thériault (Surmesur)

Christine Renaud (E-180)

Marika Anthony-Shaw (Plus One)

 

Animé par Fabrice Vil (Pour 3 Points)

9h00 Activité structurée en groupe de 8-10 participants  
9h30 Pause réseautage  
9h45

Atelier 1 : Réalité virtuelle et philanthropie

Quelles sont les possibilités pour nos organismes? Comment utiliser cette technologie et proposer une expérience unique à nos donateurs?

Catherine Mathys  (La Sphère, blogue Triplex)
10h35

Atelier 2 : Les milléniaux, philanthropes 2.0

La génération des milléniaux (1982-2000), dépasse maintenant en nombre celle des baby-boomers aux Etats-Unis. Une tendance qui arrivera dans quelques années au Canada. Qui sont les Y? Quels sont leurs rêves, leur réalité, leurs attentes?

Préparons-nous à accueillir ces nouveaux philanthropes.

Catherine Privé M.A.P., CRHA (Alia Conseil)
11h30 Présentation de la programmation 2016-2017 de l’APGP  
12h00

Midi-conférence : Gestion de crise et philanthropie

Alors que les nouveaux moyens de communication évoluent rapidement, la réponse aux situations de crise semble se complexifier au-delà de ce qu’il est possible d’anticiper. Pourtant, aucune organisation – y compris les organisations philanthropiques – n’est à l’abri d’une situation de crise.

Louis Aucoin (Tesla RP)
13h15 Clôture de la Rencontre philanthropique  
 13h30 Poursuivez la discussion avec Louis Aucoin Accès exclusif aux membres APGP (sous réservation auprès de l’APGP, 10 places disponibles)

Pour vous inscrire :  apgp@apgp.com

ou par téléphone : 514 529-6865

Date limite de réservation, jeudi 20 octobre 2016 avant 17 h*

Club St-James 1145 Avenue Union, Montréal, QC H3B 3C2

 

 

  Membre Non-Membre
  Journée complète – Bloc A, B et C : 125 $    185 $
  Table corporative (8) – Journée complète : 850 $ 1 250 $
À la carte : Bloc A – Panel du matin :  50 $      65 $
  Table corporative (8) – Bloc A : 320 $    470 $
  Bloc B – Ateliers seulement :   40 $        65 $
  Bloc C – Midi-conférence :   60 $    100 $
  Table corporative (8) – Bloc C : 400 $   680 $

Pour vous inscrire en ligne :  cliquez ici

ou par courriel : apgp@apgp.com

ou par téléphone : 514 529-6865

Date limite de réservation, jeudi 20 octobre 2016 avant 17 h*

Prenez note que votre participation à la Rencontre philanthropique devra être payée à l’avance par chèque, carte de crédit ou en argent comptant. 

*Politique d’annulation

Aucune réservation, aucune annulation et aucun remboursement ne sera effectué trois (3) jours ouvrables avant l’activité. Les substitutions de participants sont acceptées sans frais jusqu’à la tenue de l’activité ou sur place.

Seuls les avis d’annulation envoyés avant le 18 octobre 2016 – 17 h par courriel à apgp@apgp.com seront acceptés. Pour toutes les annulations de participation dans les délais permis,  des frais de 20 $ seront exigés.

Panel du matin : Mettre en valeur l’audace et la résilience

Animé par Fabrice Vil, co-fondateur et directeur général, Pour 3 Points

Photo Esther Bégin 

Esther Bégin, journaliste, animatrice et auteure

Professionnelle chevronnée de la communication, Esther Bégin possède au-delà de 20 ans d’expérience en journalisme et animation. En plus de cumuler avec succès des mandats variés et ponctuels dans le domaine des médias, elle a signé la série documentaire Fièvre politique, diffusée à Télé-Québec en 2016. Esther Bégin est également l’auteure de « Carnet d’une flâneuse à New York », un best seller regroupant ses 125 coups de cœurs dans la Big Apple.

Photo Pascal Lépine

 Pascal Lépine, président Atypic

Pascal Lépine a étudié la littérature française et pensé devenir poète, avant de lancer son entreprise à 22 ans à peine et de fonder la Chambre de commerce internationale gaie et lesbienne (IGLCC) quelques années plus tard. Son parcours pour le moins atypique l’a amené à rencontrer le président du Brésil, à conseiller la haute direction d’entreprises comme IBM, ING, Accor, KPMG et BT, et à se faire confier la présidence d’une campagne de financement de 2 millions par Andrée Ménard, sœur missionnaire de l’Immaculée-Conception, à seulement 27 ans. En parallèle, il a complété un MBA exécutif conjoint McGill – HEC sous la direction d’Henry Mintzberg.

Lorsqu’il enlève son chapeau d’entrepreneur (et celui de maître-plongeur), il n’est pas rare de le trouver à jouer au bridge avec des dames du troisième âge, une heure après avoir pratiqué la boxe avec des jeunes en difficulté.

Photo Vincent_Thériault_2016

 Vincent Thériault, cofondateur Surmesur

Originaire de Saint-Romuald, Vincent Thériault est cofondateur de Surmesur. Son frère François et lui ont imaginé un concept de boutique original qui permet aux hommes de vivre une expérience d’achat de vêtements distinctifs, fabriqués selon leurs goûts, taillés sur mesure et offerts au prix du prêt-à-porter.

Vincent est un passionné d’entrepreneuriat pour qui la motivation première est de faire les choses différemment. Le concept de Surmesur a démontré qu’il n’a pas peur de sortir des sentiers battus pour se démarquer.

Vincent est impliqué avec la Chambre de commerce et de l’industrie de Québec au sein du comité de l’Usine Mode et il accompagne les étudiants de l’Université Laval ainsi que des Cégeps Ste-Foy et Limoilou en tant que mentor dans leurs projets d’entrepreneuriat.

 

christine_2016

 Christine Renaud, présidente-directrice générale et fondatrice  E-180

Christine est une entrepreneure sociale passionnée par le développement du potentiel des individus et des communautés. Elle est PDG de E-180, entreprise sociale montréalaise qui se spécialise dans la création d’outils web et mobile de jumelage, connectant des gens aux intérêts similaires intéressés à apprendre les uns des autres, en personne et un-à-un. Avant de fonder E-180, Christine a complété sa maîtrise en éducation comme Knox Fellow à la Harvard Graduate School of Education et a travaillé comme réalisatrice de podcasts sur l’éducation pour Learning Matters à New York.

Christine a été récemment nommée par Startup Canada comme la femme entrepreneure québécoise de l’année 2016. Pour sa vision et son travail, Urbania Magazine l’a reconnue comme l’une des 50 personnalités qui vont créer l’extraordinaire en 2016 et en 2015, BizBash l’a reconnue comme l’une des personnes les plus innovatrices dans l’industrie événementielle.

Christine a par ailleurs été reconnue par BizBash en 2015 comme l’une des personnes les plus innovatrices dans l’industrie événementielle. Sous son leadership, E-180 a été reconnue comme l’une des 10 entreprises les plus innovantes à Montréal par C2-MTL dans le Fast Company de février 2013.

Christine est une mentor reconnue pour son accompagnement de startups et entreprises sociales émergentes, notamment pour le Harvard i-Lab, le Founder Institute et plusieurs événements tels que le Startup Weekend Edu ou Hacking Health.

Photo à venir

 Marika Anthony-Shaw, fondatrice et présidente Plus One

Les artistes sont souvent un rôle important à jouer dans les mouvements de transformation sociale. Pour Marika Anthony-Shaw, altiste et violoniste, stimuler l’intérêt et l’engagement du public par la musique a toujours été une priorité. C’est en constatant l’enthousiasme et la passion croissante des fervents admirateurs d’Arcade Fire, formation montréalaise lauréate de deux prix Grammy, que Marika a décidé de créer Plus One – une plateforme de changement social misant sur le pouvoir transformateur des arts. Née de la conviction que l’ardeur des spectateurs peut être exploitée à bon escient, Plus One jumelle des artistes avec des organismes sans but lucratif à fort impact, pour briser le cycle de la pauvreté et susciter le changement. Grâce à des bénéfices de plus de 2 M$, à des centaines de bénévoles formés et à des milliers d’admirateurs, Plus One est l’architecte d’un mouvement mondial qui change les choses, pour le mieux.

Atelier 1 – Réalité virtuelle et philanthropie

Photo Catherine Mathys

 Catherine Mathys, journaliste

Catherine Mathys est journaliste, chroniqueuse et animatrice depuis une douzaine d’années. En plus de participer au blogue Triplex, on peut l’entendre le samedi à l’émission La sphère sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première. On peut la voir en tant que chroniqueuse techno à ICI Radio-Canada Télé à l’émission Entrée principale, animée par André Robitaille. Elle est également chargée de cours à l’UQAM, où elle donne le cours Technologies des médias socionumériques.

Atelier 2 – Les milléniaux, philanthropes 2.0

catherine_prive_1440x1080

Catherine Privé M.A.P., CRHA (Alia Conseil)

Présidente et chef de la direction de Alia Conseil et associée depuis plus de 20 ans, Catherine Privé est psychosociologue, spécialisée dans l’analyse et le développement des organisations. À ce titre, elle assure le rayonnement et la visibilité de l’entreprise et y contribue via la présentation de conférences, la rédaction d’articles, la réalisation de mandats stratégiques, la participation à différents conseils d’administration et activités des ordres professionnels et la réalisation d’entrevues. Fière d’être à la tête de Alia Conseil, qui est aujourd’hui une référence au Québec en développement organisationnel, Catherine Privé travaille continuellement à faire évoluer la firme vers des services novateurs en étant à l’affût des tendances et des meilleures pratiques dans ce milieu de plus en plus compétitif.

Midi conférence – Gestion de crise et philanthropie

Photo Louis Aucoin

 Louis Aucoin, président Tesla RP

Comptant près de vingt ans d’expérience dans le domaine des communications et des affaires publiques, Louis Aucoin dirige l’agence de relations publiques Tesla RP. Il a contribué au succès d’entreprises privées et publiques de toutes tailles, tout en privilégiant les causes qui lui tiennent à cœur. Appelé régulièrement à commenter l’actualité dans les médias, il est aujourd’hui une des références en matière de relations publiques au Québec.

Tesla RP reflète sa philosophie : prendre fait et cause pour ses clients, transmettre l’expérience acquise, saisir toutes les occasions pour gagner. Au cours des dernières années, Louis Aucoin est intervenu dans plusieurs mandats d’affaires publiques et de relations avec les médias, dont des situations de gestion des perceptions, de gestion de crise, de gestion de la réputation et d’affaires publiques en général.

Ces divers mandats l’ont amené à se familiariser avec des milieux très variés, dont les ressources naturelles et l’énergie, l’industrie pharmaceutique, les institutions financières, les productions télévisuelles, l’immobilier, les ordres professionnels, les relations de travail, la santé publique et l’éducation, pour n’en nommer que quelques-uns.